Vos combles aménagés, ont-ils besoin d’une isolation?

C’est un dilemme pour tous ceux qui veulent faire l’isolation de leurs combles aménagés: quelle est la meilleure façon d’isoler? Doit-il s’agir du sol ou du toit? La bonne réponse dépend de ce que vous prévoyez de faire avec le grenier.

Vous pouvez être intéressés par: Rénovation de maison à Paris, Comment économiser de l’argent.

Afin de gaspiller le moins d’énergie possible, vous devez maintenir le volume protégé aussi petit que possible. Le terme volume protégé fait référence à la partie de la maison qui doit être chauffée.

Plus ce volume est petit, plus vous économiserez d’énergie.

  • Votre grenier doit-il être chauffé? S’il n’a pas besoin d’être chauffé, il est préférable de le garder en dehors du volume protégé. Vous pouvez le faire par l’isolation du plancher de vos combles aménagés.
  • Avez-vous des projets d’aménagement de votre grenier à l’avenir? Dans ce cas, vous pouvez simplement isoler le toit en pente.
  • Mais la meilleure solution pour l’isolation des combles aménagés est en fait d’isoler à la fois le plancher et le dessous du toit. De cette façon, vous évitez que la chaleur des pièces du dessous ne s’échappe vers les pièces mansardées du dessus. En même temps, les zones sous le toit bénéficient d’un confort accru aussi bien en hiver qu’en été.

Isolation du plancher des combles aménagés

Si vous n’utilisez pas beaucoup le grenier, il est inutile de chauffer cette zone. Donc, isoler le plancher du grenier n’est pas seulement la meilleure solution, mais c’est aussi la plus simple et la moins chère.

Concrètement, vous pouvez choisir entre la laine minérale ou les panneaux isolants.
Si vous optez pour la laine minérale, comme la laine de verre ou la laine de roche, vous devrez poser une membrane étanche à l’humidité.

Si vous souhaitez utiliser le grenier pour le stockage, il est préférable de recouvrir l’isolation avec une sorte de bardage tel que des panneaux de particules orientées (tels que des panneaux SmartPly).

Utile à savoir

il existe sur le marché des panneaux isolants qui ont cette finition. Si vous souhaitez utiliser de la laine minérale, il est préférable de la placer entre les poutres et la charpente qui soutiennent les lames de plancher. Sachez que cette approche peut faire chuter les températures dans le grenier en dessous de zéro lors des froides journées d’hiver.

isolation combles aménagés

Isolation du toit des combles aménagés

Si votre grenier est souvent utilisé ou si vous envisagez de le convertir à l’avenir, vous devrez isoler les surfaces intérieures du toit.

L’approche techniquement correcte dépend d’un certain nombre de facteurs: la présence ou non d’un revêtement intérieur du toit et l’épaisseur totale de la structure du toit. Pour une approche correcte, un revêtement intérieur de toit est nécessaire.

Cela garantira toujours que l’eau, la neige ou la poussière ne peuvent pas pénétrer dans votre maison. Nous avons déjà expliqué que l’humidité est l’ennemi de l’isolation.

Une fois de plus, vous avez le choix entre la laine minérale et les panneaux isolants. Les panneaux isolants sont mieux adaptés sous la structure du toit, tandis que la laine minérale peut être insérée entre les poutres du toit.

Le matériau est compressible et est donc facile à mettre en place et est moins susceptible de provoquer des fissures. De plus, vous perdez moins d’espace.

N’oubliez pas d’installer une membrane étanche à l’humidité si vous utilisez de la laine minérale.

Isoler le sol ET le toit

C’est certainement la solution d’isolation la plus intéressante quand les combles sont aménagés. Cependant, c’est l’option la plus exigeante en main-d’œuvre et la plus coûteuse.

L’avantage de cette approche est que la chaleur générée et diffusée dans les étages inférieurs n’est pas perdue à travers le plancher du grenier vers les pièces supérieures. Cela est certainement vrai lorsque le toit a été isolé.

L’idée fonctionne également dans l’autre sens. Par temps chaud, le grenier agit comme un tampon, empêchant ainsi les pièces inférieures d’être chauffées par le toit au-dessus.

Lire aussi:

(1)